Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et puis, il y a eu ...

Et puis, il y a eu ...

Novembre : se recalibrer en rythme travail - famille, des vacances en Alsace et un baptême de Montgolfière en famille (et avec le petit prince), rencontre des cousines Louise et Aliénor

Et puis, il y a eu ...Et puis, il y a eu ...Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...

Décembre, ses aléas et son agitation : Auriane et son plâtre (cascade à la crèche, résultat une fissure dans la tête de la rotule) suivi d'une belle varicelle, le déménagement et les signatures d'achat et de vente, avec les joies des administrations qui nous ont fait courir (pour rien), Noël, l'excitation, la fatigue, le Jour de l'an avec les parrain et marraine d'Aliénor, la fatigue, l'excitation. 

 

Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...

Janvier: la fatigue s'accumule, chacun perd un peu de son calme, mais le retrouve autour de la joie de voir Auriane pousser vite et de fêter ses 2 ans, de voir Armel s'éclater à la piscine, de voir Aliénor jubiler des réunions de famille, et de partir en vacances tous ensembles sous la poudreuse de Combloux ( Armel est fier de sa médaille d'ourson au ski)

Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...
Auriane, ses 2 ansAuriane, ses 2 ans
Auriane, ses 2 ans

Auriane, ses 2 ans

Et nous voilà, en février; les marques sont prises, la maison s'organise, les loulous sont joyeux, Aliénor flirte avec le 4 pattes, Auriane avec une carrière de juge et de gendarme, et Armel retrouve son père pour retourner le jardin...

Nous retenons le ma-ma très clair d' Aliénor, le "y en a marre, a fatigué" d'Auriane quand elle jette l'éponge et le "je suis désolé mais je crois que j'ai une idée" d'Armel et d'improbables chasses au loup qui se terminent par une calotte sur une peluche désignée à cet effet ...

Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...Et puis, il y a eu ...Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...Et puis, il y a eu ...
Et puis, il y a eu ...Et puis, il y a eu ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :